Sécurité des données Big Data : quel impact pour les Responsables Marketing ?

En permettant d’agréger, de structurer et d’exploiter les données, les technologies du Big Data ont un impact considérable sur le Marketing. La publicité en ligne évolue peu à peu vers une approche personnalisée et plus respectueuse des consommateurs. Mais le Big Data démultiplie également les responsabilités en matière de sécurité des données stockées et exploitées.

Analyser les données récoltées relève le plus souvent des équipes marketing, cependant les questions de sécurité sont généralement attribuées aux seules équipes techniques. Une question cruciale se pose: En travaillant avec des données sensibles, les Responsables Marketing peuvent ils faire courir des risques à leur entreprise sans même s’en rendre compte?

Big Data is watching you

Voici quelques exemples de situations à risques:

Travail à distance

Un exemple typique est le travail en home-office, ou dans les transports en commun. Lorsqu’une personne travaillant sur de l’analyse de données utilise pour cela une connexion sans fil non sécurisée, voire qu’elle jette un fichier dans une corbeille non sécurisée, ou qu’elle utilise une adresse mail personnelle pour envoyer des documents de travail, le risque de fuite de données est réel.

Projets Big Data

Un autre exemple est que les Responsables Marketing lancent des projets Big Data sans passer par leur DSI, dans un tiers des cas. En passant directement par des prestataires spécialisés, ils peuvent créer des silos étanches de données qui posent des problèmes pour être corrélés, et surtout ils excluent ces projets des process de sécurité mis en place en interne.

Conception d’une application digitale

Un troisième exemple est la conception d’une application digitale pour le compte d’un client interne ou externe. Bien souvent, le Chef de Projet Marketing drive les besoins du métier, avant de faire le lien avec les équipes techniques chargées de réaliser le projet. Si personne n’est en capacité d’être force de proposition sur la mise en place d’une architecture sécurisée, cet aspect sera occulté. Les risques encourus par un client qui exploite des données clients sont majeurs, même si d’un point de vue juridique les critères de la CNIL ont été respectés.

Définition des données sensibles

Enfin, la définition même de ce qui est considéré comme une donnée sensible peut poser des problèmes de sécurité sur certains projets. Si les équipes marketing sont chargées de définir ce qui doit être impérativement sécurisé, cela exige d’elle des connaissances pointues et régulièrement mises à jour dans le domaine.

En résumé, la sécurité n’est pas qu’une affaire d’experts techniques. C’est au contraire lorsque l’ensemble des métiers du web – et notamment les Responsables Marketing et les Chefs de Produit – auront été sensibilisés aux contraintes de sécurité, que les données clients pourront être utilisées sereinement. La formation dans ce domaine jouera sans doute un rôle essentiel.