En quoi consiste l’élévation de privilèges ?

Élévation de privilèges sur systèmes Linux : techniques et bonnes pratiques sécurité

L’élévation de privilèges est un concept clé pour les attaquants qui cherchent à accéder à des informations sensibles ou à des fonctionnalités restreintes sur un système informatique. Généralement, cela consiste à exploiter des faiblesses de sécurité dans un système donné pour passer d’un niveau d’accès limité, avec des autorisations standards, à un niveau d’accès plus élevé, avec des droits plus importants.

Sur les systèmes Linux, il existe plusieurs techniques pour élever les privilèges d’un utilisateur. L’exploitation de faiblesses de configuration, les vulnérabilités présentes dans les programmes et la mauvaise gestion de droits en sont les principales.

ORM : exploitation relations en cascade et défaut de validation entrées utilisateur

En 2021, le top 10 de l’OWASP, qui met en lumière les vulnérabilités les plus courantes des applications, a quelque peu évolué. En effet les failles d’injection, auparavant les plus critiques, se retrouvent désormais sur la troisième marche du podium.

Cela peut s’expliquer notamment par le fait que les développeurs prennent davantage conscience des risques liés aux vulnérabilités d’injections via la mise en œuvre d’outils et de pratiques plus sûrs pour le développement d’applications. Et évidemment LA mesure essentielle pour limiter le risque d’injection SQL consiste en l’utilisation de requêtes préparées.

Pour ce faire, on utilise généralement un ORM, ce qui peut introduire de nouveaux risques comme nous allons le voir dans cet article.

Deserialisation_vulnerabilites_exploitation

Lorsqu’on développe un jeu, on peut avoir besoin de sauvegarder la partie d’un joueur dans un fichier pour ne pas perdre sa progression afin qu’il puisse revenir là où il en était. De la même manière, quand on développe un éditeur de texte en ligne, on peut vouloir préserver le contenu que l’utilisateur a écrit.

En effet, il y a beaucoup de cas où l’on souhaite sauvegarder l’état de notre application pour le rétablir dans le futur. Deux termes sont utilisés pour définir ce processus : la sérialisation et la désérialisation.

En quoi consiste le rate limiting ?

Rate limiting fonctionnement implementation

Lors de nos pentests sur des plateformes web, un des principaux vecteurs d’attaque que nous utilisons le plus souvent pour découvrir et exploiter des vulnérabilités est le manque de rate limiting (ou limitation de débit).

Partant de ce principe, nous estimons que toute application web se verra, tôt ou tard, confrontée à une attaque générant beaucoup de trafic. Celles-ci peuvent se présenter sous plusieurs formes, mais les principales sont les suivantes :

Qu’est-ce qu’un deep link ?

Deep Links attaques bonnes pratiques securite

Les deep links sont des URI (Uniform Resource Identifier) prédéfinies qui permettent d’accéder directement à une activité dans une application web ou mobile lorsque l’on clique dessus.

Ces liens se trouvent généralement sur des pages au sein d’une application web ou dans les webviews d’une application mobile. Lorsque l’utilisateur clique sur un deep link, et qu’il possède l’application permettant d’ouvrir ce type de lien, une popup lui propose d’ouvrir le lien avec l’application correspondante.

Attaques brute force : principes et bonnes pratiques sécurité

Le brute force est certainement l’une des techniques d’attaques les plus triviales. La principale raison : le facteur humain reste le maillon faible de la chaine cybersécurité. En effet, nul besoin de réaliser des attaques d’ingénierie sociale ou des attaques d’injection SQL sophistiquées pour voler des identifiants car les habitudes ont la vie dure : les mots de passe des utilisateurs restent faibles donc faciles à deviner. Avec les bons outils, même les attaquants les plus novices parviennent à compromettre les données et paralyser les systèmes de grandes entreprises.

Failles XSS (Cross-site Scripting) : principes, types d'attaques, exploitations et bonnes pratiques sécurité

Le Cross-site Scripting (abrégé XSS) est une vulnérabilité particulièrement répandue dans les applications web. En effet, plus d’une application sur deux en contiendrait selon diverses études, d’anciennes comme de plus récentes. Pour étayer ce propos, il s’agit de la vulnérabilité la plus courante que nous découvrons et exploitons lors de nos pentests sur tous types d’applications et de sites web.

Principes, types d’attaques XSS, exploitations, nous vous présentons dans cet article une vue d’ensemble des XSS, ainsi que les bonnes pratiques sécurité et mesures à implémenter pour contrer les risques d’attaques.

Attaques DOM-based XSS : principes, impacts, exploitations et bonnes pratiques sécurité

Les DOM-based XSS sont des vulnérabilités particulièrement méconnues car plutôt rares. En effet, il s’agit d’une variante de XSS (Cross-Site Scripting) – certainement l’une des failles les plus répandues dans les applications web.

Principes, impacts, exploitations possibles, nous vous présentons dans cet article un aperçu complet des vulnérabilités DOM XSS ainsi que les bonnes pratiques pour prévenir les risques d’attaques et de compromission de vos applications web.